La mystérieuse île de Gunkanjima

Gunkanjima 00

Jour 75
mercredi 25 septembre 2013

Notre dernière épopée japonaise nous mène sur l’île abandonnée d’Hashima, autrement appelée l’île « navire de guerre », ou Gunkanjima en japonais. Cette île, à 20 km au large de Nagasaki sur l’île de Kyushu, est devenue célèbre (trop peut-être) après la sortie du dernier James Bond, Skyfall. Mais si, souvenez-vous, à la minute 79´ du film, James Bond, après avoir tout cassé au casino de Macau, passe la nuit avec la James Bond girl la plus éphémère de toute l’histoire des 007 puis se retrouve sur un beau voilier en direction de cette île-ville complètement abandonnée avant de se faire presque kidnapper par le vilain méchant pas beau… Tout un programme !

Skyfall

En réalité, il s’agit d’une ancienne ville minière dont l’exploitation a commencé en 1890. Depuis, Gunkanjima a été maintes fois agrandie et y a été construite une véritable petite ville pour loger toute la population travaillant dans la mine de charbon.

À la fin des années 50, cette petite île de moins de 500m de long pour 160m de large, est devenue l’endroit le plus densément peuplé au monde au plus fort de son exploitation minière. Avec un pic de près de 6000 personnes sur 6,3 hectares, cela donnait une densité de 84100 hab/km2 !

Au début des années 70, l’exploitation du charbon étant peu à peu remplacée par celle du pétrole dans l’économie japonaise, l’île est vidée de tous ses habitants en 1974 et abandonnée aux intempéries et aux passages de typhons, qui l’ont sévèrement endommagée au fur et à mesure des années.

Interdite d’accès depuis pour des raisons de sécurité, on peut aujourd’hui la visiter depuis que des aménagements ont été construits par la ville de Nagasaki en 2009. Votre temps sur l’île est compté et vous n’avez qu’une petite heure (à la minute près) pour arpenter un court chemin bien balisée, assez loin des bâtiments. Mais cela valait tout de même le coup de se rendre sur cette mystérieuse île et d’en faire le tour en bateau.

Il est temps pour nous de reprendre le train pour Fukuoka car demain nous prenons l’hydrofoil pour la Corée du Sud. Nous avons réellement adoré notre séjour au Japon et il faudra qu’on y revienne après les JO de 2020 pour prendre notre revanche sur le Mont Fuji et son copain le Mont Aso !

Vous devez être connecté .