Hiroshima & Miyajima

Hiroshima 00

Jour 69 à Jour 70
du jeudi 19 au vendredi 20 septembre 2013

Hiroshima

Après Kyoto, l’une des plus belles villes du Japon, nous reprenons la route – ou plutôt le train – pour la tristement célèbre Hiroshima, la première ville de l’histoire à avoir subi un bombardement atomique, le 6 août 1945. Passage obligé, nous visitons le mémorial de la paix et passons devant le Dôme, un des seuls bâtiments à être resté debout après la bombe. Ce bâtiment a été gardé en l’état pour devenir un symbole de paix et c’est le point d’entrée du grand parc du mémorial de la paix. Mais Hiroshima, c’est aussi son beau château perché au sommet d’une colline, éclairé par les derniers rayons du soleil en fin de journée.

Miyajima

Le lendemain, pour changer un peu de registre, nous partons en tram+train+ferry pour l’île de Miyajima, à moins d’une heure du centre d’Hiroshima. Cette île majoritairement couverte d’une forêt d’érables et peuplée de nombreux daims, est surtout connue pour abriter l’un des sites les plus photographiés du Japon : le fameux Torii rouge semblant flotter sur l’eau (à condition d’y arriver à marée haute !) Cette île est aussi considérée comme sacrée et il n’est pas autorisé d’y naître ou d’y mourir, et encore moins d’y abattre des arbres. Fort heureusement, nous n’avons rien fait de cela… En revanche, il est fortement conseillé d’y goûter une spécialité locale : les Okonimiyakis (recette d’Hiroshima, et non d’Osaka, une omelette de compét’).

On vous laisse savourer tout ça en images.

Vous devez être connecté .